Hygiène des mains : plus de dermatites de contact irritative chez les professionnels de santé

Les campagnes visant à améliorer l’hygiène des mains pour prévenir les infections au staphylocoque doré résistant à la méticilline (Sarm) ou à Clostridium difficile ont entraîné une hausse des cas de dermatite de contact irritative au Royaume-Uni entre 1996 et 2012 (+ 4,5 fois), selon une étude parue dans le British Journal of Dermatology (BJD).

Hygiène des mains : plus de dermatites de contact irritative chez les professionnels de santéA l’aide d’un registre sur les maladies professionnelles renseigné par des dermatologues depuis 1996, les chercheurs ont comparé les tendances annuelles avant et après la mise en place, à partir de 2006, de campagnes de sensibilisation à l’hygiène des mains. L’analyse montre que l’incidence des dermatites de contact irritatives a augmenté de manière significative chez les professionnels de santé, avec un rapport des taux d’incidence de respectivement 1,1 et 1,05 pour les cas attribués à l’hygiène des mains uniquement et les cas attribués à l’hygiène des mains et le travail en conditions humides.

Bien sûr, les professionnels de santé doivent continuer à se laver les mains. Il faut trouver des produits et des pratiques qui réduisent le risque de dermatite, soulignent les auteurs.

(Source : APM)

abonnement actusoins magazine infirmier

Cet article Hygiène des mains : plus de dermatites de contact irritative chez les professionnels de santé est apparu en premier sur Toute l'actualité infirmière avec Actusoins


Toute l’actualité infirmière avec Actusoins

Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.