MAMMOGRAPHIE: Son bénéfice? Un risque réduit de 40% de décès de cancer du sein – NEJM

La mammographie, l’examen de base pour détecter le cancer du sein- comme le test PSA pour le cancer de la prostate- est l’objet de nombreux débats. Précisément sur le rapport bénéfices-risques d’un dépistage systématique comme celui instauré dans de nombreux pays dont la France. En cause, le risque de faux positifs donc de sur-diagnostic, puis de « sur-biopsie », puis de sur-traitement. Cette expertise de l’International Agency for Research on Cancer (IARC)  replace l’examen à sa juste valeur. Elle conclut en effet, dans le New England Journal of Medicine (NEJM) à une réduction de 40% du risque de décéder d’un cancer du sein, chez les femmes âgées de 50 à 69 ans qui pratiquent ce dépistage systématique par mammographie.
Santelog.com, la communauté des professionnels de santé

Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.