IFSI TOULOUSE : CONCOURS D'ENTREE 2008 EPREUVE D'ADMISSIBILITE

Texte 1 : Autant d’illettrisme en ville qu’a la campagne

Il y aurait en France 3,1 millions de personnes en situation d’illettrisme.� Elles ont été scolarisées mais ne maîtrisent pas la lecture, l’écriture ou le calcul. Une réalité qui ont touché également les zones faiblement peuplées et les grandes villes [.]

La notion d’illettrisme évolue
La société bouge, les savoirs de base nécessaires a l’insertion changement également. Autour du noyau traditionnel, qui regroupe les compétences linguistiques, mathématiques et cognitives, la pression sur d’autres compétences s’accélere avec les évolutions de la société : savoir se servir d’un ordinateur, utiliser une langue étrangere, développer des capacités de collaboration e de coopération. C’est pour cette raison que l’ANLCIL * insiste sur la formation et la mobilisation des parents pour prévenir de l’illettrisme des l’enfance. Elle milite également pour le partage d’une définition commune des savois de base qui détermine la natre des actions à metre en ouvre. Elle parle d’un < socle fonctionnel pour la vie courante >, une base et un levier pour engager les personnes en situation d’illettrisme dans un processus dynamique d’apprentissage [.] La référence reste fondamentalement la capacité a s’intégrer dans son environnement quel qu’il soit.

* ANLCIL : Agence Nationale de Lutte contre l’ILlettrisme

Lien social n° 838, 26 avril 2007

Reformuler trois idées principales du texte. 10 lignes

 

Texte 2

Premiere certitude : depuis un siecle, la Terre se réchauffe. Deuxieme certitude : dans le meme temps, les taux de gaz a effet de serre (GES) ont augmenté dans l’atmosphere. Troisieme certitude : cette augmentation a coincidé avec le développement d’activités humaines (industrie, agriculture, transports.) génératrices de GES. Il ne fait donc pratiquement plus aucun doute aujourd’hui que l’homme joue un rôle essentiel dans le réchauffement de la planete. Meme si ce réchauffement s’inscrit dans une évolution naturelle du climat, les activités humaines ne peuvent que l’amplifier. Ce qui, selon certains scénarios d’experts, pourrait avoir des conséquences désastreuses. D’ou l’urgence planétaire d’adopter, au nom du principe de précaution, des mesures concretes pour diminuer les émissions de GES.
Quatrieme certitude : pour que ces mesures soient réellement efficaces, nous devrons accepter un bouleversement de nos modes de vie, voire une remise en cause de nos modeles de développement économique.

Isabelle Bousquet et Alain Labouze

Expliquer la phrase soulignée a l’aide des éléments du texte et de vos connaissances. 15 lignes

 

Texte 3 : 13-24 ans : portrait de la Net-génération

Télévision allumée, Basile, 15 ans, écoute de la musique en surfant sur Internet, tout en envoyant un texto a sa copine. Blogs, chats, messageries instantanées et autres jeux vidéo., les – nouvelles ? – technologies de l’information et de la communication (TIC) sont omniprésentes dans le monde des jeunes. On pourrait meme croire que ces générations sont nées prééquipées des circuits neuronaux destinés a leur maniement, a en juger
par l’aisance avec laquelle ils entrent dans ces univers des le plus jeune âge. Non sans énerver les plus anciens qui doivent parfois fournir quelques efforts pour etre a la hauteur !
Mais, comme le remarque Sylvie Octobre, chercheuse au ministere de la Culture, le phénomene est assez récent. Et ce que l’on en sait releve davantage de discours critiques que d’analyses véritablement étayées. Il y a d’un côté les < pour >, les enthousiastes, pour qui Internet ou les téléphones mobiles seraient de véritables < multiplicateurs de mobilité psychique au service de l’expérimentation de soi >, des révélateurs d’une société de l’individu ou < chacun devrait s’inventer en permanence >. De l’autre côté, les pourfendeurs des TIC agitent la menace du < repli identitaire en tribus étanches >, l’apparition de leaders d’opinion échappant a tout contrôle (via les blogs) et l’anéantissement de la culture derriere des écrans vides de sens.

Martine Fournier

Pour ou contre l’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication ? Développer trois arguments pour expliquer votre choix. 15 lignes.

Texte 4

La lutte pour l’égalité des sexes conjugue 2 logiques d’action : un combat contre les discriminations et une bataille sur les mots.[..je passe..]. En attestent aussi les inégalités de sexe qui continuent de miner les sociétés occidentales. De fait, chaque avancée provoque fatalement un contre-discours apocalyptique ou la revendication d’égalité entre les sexes se trouve dépeinte en fantasme de nivellement : accorder aux femmes les memes droits qu’aux hommes, n’est-ce pas abolir la polarité masculin/féminin, donc déstabiliser l’ordre symbolique tout entier ? Sans cesse remis au gout du jour, ce soupçon pese sur le mouvement féministe depuis ses origines.

J. Birnbaum, le Monde, 9 mars 2007

A partir de la situation décrite, développer deux autres exemples ou l’acquisition de nouveaux droits engendre de fortes oppositions. 10 lignes.

Texte 5

Selon Philippe Jeammet, professeur a Paris V et président de l’Ecole des parents, < l’adolescence n’est pas une maladie : il faut le rappeler fortement. La plupart des adolescents vont bien et traversent cette période sans encombre >. >Il n’est pas nécessaire, poursuit-il, qu’il y ait des conflits aigus et violents pour qu’un adolescent fasse son travail d’autonomisation vis-a-vis de ses parents, qui n’est pas forcément synonyme d’arrachement >.[.], les 15-19 ans seraient plus épanouis qu’autrefois : >Ils ont une aisance, une assurance, une ouverture d’esprit, une absence d’inhibition qu’on n’avait pas a notre génération ! >, reconnaît Philippe Jeammet, la
soixantaine active. Cette aisance du plus grand nombre va en revanche, soulignent les psychiatres, accentuer le contraste avec la minorité qui va mal, dont les comportements vont devenir plus expressifs et voyants. Et pourtant, ce sont ces comportements extremes que les adultes ont tendance a mettre en avant. < On ne va parler des ados que quand une nouvelle étude sort sur le suicide ou la consommation de cannabis > déplore Delphine N’Guyen, secrétaire nationale du Conseil National de la Jeunesse (CNJ).

C. LEGRAND

A l’aide de vos connaissances, développer trois caractéristiques du phénomene suicidaire a l’adolescence, en France. 15 lignes.

Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.